ANIMAL

Le Tarsier aux Yeux Enormes

Le genre Tarsius regroupe une douzaine d’espèce de minuscules primates en Asie du Sud-Est. Le Tarsier est une créature difficile à apercevoir car il ne bouge presque jamais.

Découverts sous forme de fossile en Asie, en Europe en Amérique du Nord, les minuscules primates de 15 cm (sans compter la queue), ont depuis été recensés dans les îles du Sud-Est de l’Asie dont les Philippines, Sulawesi, Bornéo et Sumatra. Ils sont classés dans les espèces protégées.

Il s’agit du seul genre de la famille des Tarsiidae. Les Tarsiens ou Tarsiers (en latin tarsius) ont des yeux énormes et de très longs pieds, d’où leur nom : les os du tarse étant très développés chez eux. Mammifères nocturnes, discrets et farouches, les tarsiers ont des oreilles capables de s’orienter dans toutes les directions.

L’animal peut faire pivoter sa tête à 180 ° ; c’est indispensable car ses yeux sont trop gros pour tourner dans les orbites. Il ne bouge presque jamais de l’arbre qu’il a choisi comme logement. Il y reste toujours et il bouge uniquement pour se nourrir.

Ils sont essentiellement insectivores, et capturent les insectes en bondissant dessus, d’une branche à l’autre. Il leur arrive de chasser des oiseaux, leurs œufs et des serpents. La gestation dure environ six mois et n’aboutit à la naissance que d’un seul petit.

La tête du tarsier est aussi grosse que son corps et ses gigantesques yeux brillent dans la nuit, ce qui a amené les indigènes de Bornéo à le considérer comme un « hantou » (démon). Il est craint et vénéré par les peuples d’Indonésie.

Source © Wikipedia

Close