SCULPTURE

Damien Hirst

Damien Hirst a dominé la scène de l’art britannique dans les années 1990 en tant que membre des Young British Artists. Aujourd’hui, il bat des records en cédant ses oeuvres pour des millions d’euros.

Damien Hirst est un artiste anglais, né en 1965 à Bristol en Grande-Bretagne, il vit et travaille à Londres. Il a étudié les beaux-arts à Leeds, puis à Goldsmith’s, College of Art de Londres de 1986 à 1989 avec comme professeur Michael Craig-Martin. En 1995, Hirst est lauréat du Turner Prize.

Depuis 1988, Damien Hirst réalise des installations où il traite du rapport entre l’art, la vie et la mort. Il expose dans des vitrines des objets provenant de la vie réelle comme des tables, des cendriers, des mégots, des médicaments, des papillons, des poissons, etc., un véritable plan du ciel et de ses constellations.

À partir de 1992, pour « que l’art soit plus réel que ne l’est une peinture », il travaille à une série constituée avec des cadavres d’animaux (cochon, vache, mouton, requin, tigre, etc.). Les bêtes plongées dans le formol sont parfois coupées en deux, afin qu’apparaissent l’intérieur et l’extérieur et présentées dans des aquariums. Ces sculptures sont appelées à disparaître (la putréfaction n’est que ralentie), elles perdent peu à peu leurs couleurs et se délitent.

Le 21 juin 2007, une de ses œuvres, Lullaby Spring, une armoire à pharmacie métallique contenant 6136 pilules faites à la main et peintes individuellement a été vendue 19,2 millions de dollars (14,34 millions d’euros) par Sotheby’s. Il s’agit de la deuxième œuvre la plus chère jamais vendue aux enchères pour un artiste vivant.

En août 2007, il bat un nouveau record en cédant pour 100 millions de dollars une pièce intitulée For the Love of God, réplique en platine du crâne d’un homme décédé au XVIIIe siècle, incrustée de 8601 diamants.

Illustrations © Damien Hirst

Close