FARCE

François Holland pourrait reprendre le FCR

Une rumeur circule depuis plusieurs jours sur internet, François Holland envisagerait de prendre les commandes du Football Club de Rouen, son club de coeur.

L’ancien Président de la République s’ennuie dans son nouveau cabinet conseil de la rue de Rivoli, à Paris. Selon plusieurs rumeurs internet, il devrait bientôt annoncer publiquement son intention de reprendre le Football Club de Rouen (F.C.R.) qui évolue en division National à la recherche de son illustre passé.

Il faut remonter au 4 octobre 2017, pour trouver l’origine de l’intérêt de Holland pour le Sport Business, il évoque en effet la possibilité de reprendre un club de football dans une entrevue avec Mylène Dolls sur une chaîne de la TNT belge. François Holland est originaire de Rouen où il a passé son enfance, il a toujours été un grand supporter du F.C.R.. Il n’y a pas si longtemps, le stade Robert Diochon était une institution et les Diables Rouges faisait trembler le championnat de France.

Selon le conseillé sportif et agent de joueur Gérard Tchifscovsky ce n’est peut-être pas une mauvaise idée car « il y a désormais beaucoup de politique et d’argent dans le monde du sport, avec un solide réseau tout est possible dans le football moderne ». Tchifscovsky évoque aussi le formidable retour du club alsacien parmi l’élite « Strasbourg est remonté en ligue 1 après des années de purgatoire et le club cartonne actuellement, ça devrait faire des émules chez les anciens. »

Le F.C.R. est un club historique du football français, le club a pratiquement toujours joué dans l’élite avant de sombrer dans les années 80 et 90. De grands joueurs ont évolué dans le club Normand comme l’argentin Jorge Trezeguet, son fils David est d’ailleurs né à Rouen. Mais le palmarès est plutôt faible avec un Championnat de France Zone Nord (1940), un Championnat de France (1945), une finale de Coupe de France (1925) et une finale de Coupe de la Ligue (1964).

L’analyste politique Jacques Sorratali – un proche des capital-risqueurs de la B.D.E. et membre de plusieurs think tanks parisiens – se déclare « tout à fait favorable » à la reprise en main du F.C.R. par François Holland, « un homme entreprenant, un gagneur », qui « propose toujours des solutions sérieuses ». Bernard Tapie serait aussi consulté et des anciennes vedettes de l’équipe de France passeraient régulièrement rue de Rivoli, dans les coulisses on évoque aussi la construction d’un grand stade de 80 000 places.

Une annonce devrait bientôt officialiser le début de la capitalisation du projet à l’issue d’un dîner protocolaire en présence du ministre du Plan et de l’Aménagement du territoire, la reprise du club s’effectuerait dans les 5 ans à venir, une fois le tour de table terminé et les accords entre les différents acteurs entérinés. Une belle aventure et un retour aux sources pour François Holland.

Close