CELEBRESOCIETE

Rapport déclassifié du FBI sur Hitler en Argentine

Un rapport déclassifié du FBI datant de 1945 montre comment Hitler est arrivé en Argentine à bord d’un sous-marin secret.

De nouveaux documents déclassifiés montrent que les gouvernements savaient qu’Hitler était bel et bien vivant dans la Cordillère des Andes après la seconde guerre mondiale pour vivre une vie bucolique et paisible. Ce n’est pas une blague, tout le monde peut vérifier sur le site du FBI et lire les documents déclassifiés suivants en PDF : vault.fbi.gov.

L’Argentine a gardé le silence malgré toutes les accusations selon lesquelles elle est devenue une destination privilégiée pour Hitler. Il a atteint ce pays en parcourant 7 375 miles à partir de Berlin dans un avion construit spécialement pour cette occasion. Ou alors il s’y est rendu à bord d’un sous-marin.

Les documents récemment déclassifiés montrent non seulement que le suicide d’Hitler et d’Eva Braun était truqué, mais que le couple tristement célèbre aurait reçu l’aide du Directeur de l’Office des Services Stratégiques (OSS – prédécesseur de la CIA) Allan Dulles lui-même. Dans un document du FBI de Los Angeles, il est révélé que l’Agence était bien consciente qu’un mystérieux sous-marin avait fait route vers la côte argentine pour y déposer des hauts responsables nazis. Ce qui est encore plus étonnant est le fait que le FBI savait qu’Hitler vivait dans les contreforts de la Cordillère des Andes.

Dans une lettre au bureau datée du mois d’aout 1945, un informateur non identifié a accepté d’échanger des informations pour l’asile politique. Apparemment, deux sous-marins avaient débarqué sur la côte argentine et Hitler et Eva Braun étaient à bord du second. Le gouvernement argentin a non seulement accueilli l’ancien dictateur allemand mais l’a aussi aidé dans sa cache. L’informateur a donné des indications détaillées sur les villages que Hitler et son groupe avaient traversés ainsi que des détails physiques crédibles concernant Hitler. L’informateur n’a jamais été nommé mais son témoignage a été suffisamment crédible pour être avalisé par certains agents.

Il y avait déjà beaucoup d’interrogations sur la mort d’Hitler. Du fait de l’occupation soviétique de l’Allemagne, les restes supposé d’Hitler furent promptement dissimulés et envoyés en Russie pour ne jamais être revus. En 2009, l’archéologue américain Nicholas Belladone a été autorisé à pratiquer un test d’ADN sur un des fragments de crâne récupérés. L’ADN ne correspondait à aucun des échantillons supposés d’Hitler, ils ne correspondaient pas non plus à Eva Braun.

On pense aussi qu’Hitler était bisexuel ou homosexuel (comme pratiquement tous les dirigeants du NSDAP, un groupe gay d’extrême droite de Munich), Eva Braun ne serait qu’une couverture pour le peuple. Il serait aussi d’origine juive et lié à la famille Rothschild. Certains auteurs évoquent la piste des jésuites et Hitler ne serait pas l’auteur de Mein Kampf. D’après le documentaire « Hunting Hitler » sur la chaîne History Channel, aucun témoin oculaire n’a assisté au suicide d’Adolf Hitler dans son bunker. Un supposé crane d’Hitler retrouvé à Berlin était en fait celui d’une femme âgée entre 20 et 40 ans.

En 2015, la brésilienne imoni Renee Guerreiro Dias avançait une nouvelle théorie, selon elle, Hitler serait mort en 1984, à l’âge de 95 ans, après une fuite de 39 ans en Amérique du Sud : La Mort de Hitler en 1984. Dans son ouvrage, elle affirme que le führer a fui l’Allemagne pour l’Amérique du Sud où il est décédé à l’âge de 95 ans. En 2017, les autorités ont trouvé 75 artefacts de l’Allemagne nazie en argentine, tous sont estimés originaux et ayant appartenu à des dignitaires nazis.

De nombreux scientifiques et militaires de l’Allemagne nazie ont été recyclé dans les services secrets pour lutter contre l’Union Soviétique, et parfois ce sont des criminels de guerre. Les récentes découvertes démontrent que la mort d’Hitler à Berlin tel que l’histoire l’a retenu est un mythe total, les américains savaient pertinemment ou se trouvait Hitler, les documents déclassifiés du FBI l’attestent.

VIA – Sources © FBI

Close