Présidentielle 2017 – Le Retour de la Momie

Le résultat de l’élection présidentielle 2017 est officiel, Emmanuel Macron a obtenu 66,06% des suffrages et devient Président de la République Française.

Le nouveau Pharaon Jupitérien (Zeus chez nos amis les grecs) prendra le pouvoir le dimanche 14 mai. C’est la pire campagne politique de tout les temps avec de nombreux doutes sur les résultats de cette élection, il y aurait de la fraude à grande échelle selon de nombreuses sources web, les résultats publiés ne correspondraient pas à ceux affichés dans certaines mairies.

Sources : Les ObservateursVahineblog

Le philosophe Michel Onfray se veut extrêmement critique dans son analyse de cette campagne présidentielle, il est catégorique, le résultat de l’élection a déjà eu lieu : « C’est une élection à un tour, l’élection présidentielle. Et le président a déjà été élu au premier tour ». Pour Michel Onfray, Emmanuel Macron « est fabriqué » : » Benoît Hamon avait été choisi pour perdre à la primaire. Les gens ont oublié qu’il y a eu un bourrage d’urnes au Parti socialiste. Cela n’a posé aucun problème (…) Quand on bourre les urnes, c’est qu’on veut pousser un candidat (…) en faisant de telle sorte qu’il puisse descendre tellement bas, que ça ouvre la route à Macron ».

Source : Public Sénat

Pendant le second tour de l’élection c’est quinze gigaoctets de documents issus notamment de boîtes e-mail de membres du nouveau parti qui sont dévoilés via internet, suscitant plus de questions que de réponses. Censure en France, mais de nombreux site étrangers publient des informations. La commission de contrôle de la campagne électorale pour la présidentielle française a appelé les médias à s’abstenir de relayer les documents frauduleusement obtenus. Pour la presse française, ce sont des faux documents sur un prétendu compte offshore de Macron a été orchestrée par une frange de l’extrême droite américaine ou un complot des russes. Pourtant, plusieurs magazines sérieux indiquent que le hacker est allemand, une source de Sciences et Avenir divulgue même le pseudo du hacker qui serait responsable de la cyberattaque depuis l’Allemagne.

Après analyse, le site Wikileaks affirme ne pas avoir découvert de faux documents dans la masse qu’il a pu examiner jusqu’à présent. Pour Ben Nimmo, du laboratoire digital de recherche Digital Forensic Research Lab, le contenu des #Macronleaks a l’air d’être 99% sans intérêt si ce n’est les magouilles classiques, mais l’excitation des médias sociaux concernant la soi-disant censure a permis de distraire l’attention d’autres révélations explosives. L’équipe du Président raconte au New York Times comment elle a piégé les hackers en diffusant des faux pour créer du brouillard dans l’information.

Source : RTL

Il est impossible de publier des documents #Macronleaks, la commission électorale française a averti les médias locaux qu’ils pourraient être poursuivis s’ils parlent du contenu des leaks, c’est le blackout total dans la presse française. Il semblerait qu’on nous cache quelque chose de plus important derrière les piratages des courriels aux USA avec le #Clintonleaks et le #Pizzagate et l’écran de fumée #Macronleaks.

Source : Dreuz Info