EDIFICE

Felicity – Une Ville Etrange dans le Désert

Inaugurée en 1986, la ville de Felicity contient une demi-douzaine de bâtiments en plein milieu du désert californien, dont une pyramide marquant le centre du monde.

Né à Paris en 1929, Jacques-André Istel émigre à l’âge de 11 ans à New-York avec une partie de sa famille fuyant le nazisme. Passionné de parachutisme, il créé sa propre compagnie de fabrication de parachutes et ouvre en 1959 la première école privée de parachutisme aux Etats-Unis.

Avec sa femme, Jacques-André Istel a édifié une ville fantasmagorique dans le désert californien. Inaugurée en 1986 à proximité de Yuma, en Arizona, la ville de Felicity contient une demi-douzaine de bâtiments ainsi que la villa du couple sur 1 040 hectares de terrain. Âgé aujourd’hui de 85 ans, le père fondateur est le maire de Felicity depuis 30 ans, un titre honorifique car il n’y pas d’autres habitants que le couple.

Une pyramide de pierre et de verre culmine à plus de six mètres de haut, elle marque l’emplacement exact du centre du monde selon Istel. Les touristes peuvent entrer dans la pyramide pour se tenir au centre du monde en échange de trois dollars. Au nord de la ville, se dresse une somptueuse église inspirée d’une chapelle bretonne.

Au centre de Felicity s’étend une série de monuments triangulaires et un musée éducatif racontant l’histoire de l’Humanité gravée sur plusieurs plaques en granit. Un autre monument est en construction depuis 2004 avec une pierre de Rosette au centre de l’ouvrage. Il y a aussi un bureau de poste, un petit lotissement avec des appartements pour les visiteurs, des boutiques, et la maison où réside le couple.

Illustrations © Wikipedia (1) – Mike Towber (2,3,4) – Felicity (5-9)

Close