TRANSPORT

Prototype A.L.F.A. Siluro Ricotti – Italie

Avec sa carrosserie aérodynamique en aluminium, le prototype Alfa 40-60 HP réalisé pour le richissime Comte Marco Ricotti est le premier monospace de l’histoire de l’automobile.

A.L.F.A. Siluro Ricotti 01

Au début des années 1910, la société italienne A.L.F.A. (Anonima Lombarda Fabbrica Automobili di) – une ex-filiale italienne des automobiles françaises Darracq – lance le modèle sportif 24 HP mieux adaptée aux conducteurs italiens. La gamme n’étant pas suffisante, le directeur Giuseppe Merosi lance en 1913 la fabrication de la 40-60 HP proposée en différentes versions.

C’est sur le châssis d’une Alfa 40-60 HP que la Carrozzeria Castagna réalisa en 1914 un prototype futuriste en forme de torpille pour le Comte Marco Ricotti qui souhaitait un véhicule fonctionnel à hautes performances. Cette torpille (Siluro en italien) associé au nom du client est baptisée la « Siluro Ricotti », c’est le premier monospace de l’histoire de l’automobile.

Avec sa carrosserie aérodynamique en aluminium l’engin était capable d’atteindre 139 km/h contre 125 km/h pour le modèle de série. Il possédait une porte à droite et deux à gauche et le premier pare-brise panoramique de l’histoire. Le moteur prenait place dans l’habitacle. Un an plus tard, le Comte Ricotti fit transformer la voiture en torpédo, ce qui lui fit perdre une bonne partie de son originalité. Puis elle disparut. Une réplique conçue dans les années 70, exposée au musée Alfa-Roméo d’Arese, reste le seul témoignage de ce véhicule futuriste.

Illustrations © Alfa Romeo – © John Lamm (2) – Via

Close