SOCIETE

Expérience de la Goutte de Poix

L’expérience la plus longue du monde est celle de la goutte de poix commencée en 1927. C’est une expérience de longue durée destinée à mesurer l’écoulement d’un fragment de poix sur plusieurs années.

La sixième goutte, peu après sa chute

La version la plus réputée de l’expérience a été démarrée en 1927 par le professeur Thomas Parnell de l’université du Queensland de Brisbane, en Australie, afin de démontrer à ses étudiants que certaines substances d’apparence solide sont en réalité des fluides de très haute viscosité.

Parnell fait couler un échantillon de poix chaude dans un entonnoir bouché et le laisse reposer trois ans. En 1930, le bouchon du cou de l’entonnoir est coupé, de façon à ce que la poix puisse s’écouler.

De grosses gouttes se forment alors, et tombent au bout d’une décennie. La huitième goutte est tombée le 28 novembre 2000, de sorte que les expérimentateurs ont pu estimer la viscosité de la poix à environ 230 milliards (2,3 × 1011) de fois celle de l’eau.

Ainsi que le répertorie le Livre Guinness des records, il s’agit de la plus longue expérience en laboratoire fonctionnant en continu au monde. On estime qu’il reste suffisamment de poix dans l’entonnoir pour que l’expérience continue durant encore au moins un siècle.

À l’origine, l’expérience n’a pas été réalisée sous des conditions atmosphériques spécifiques, de sorte que la viscosité puisse changer au fil des saisons du fait des variations de température. Cependant, quelque temps après la chute de la septième goutte en 1988, l’air climatisé a été installé dans la pièce où se trouve l’expérience ; à présent, la température est contrôlée, et cette stabilité a augmenté l’allongement de la goutte avant sa séparation du reste de la poix.

En octobre 2005, John Mainstone et Thomas Parnell (à titre posthume pour ce dernier), ont reçu le prix Ig Nobel de physique, parodie du prix Nobel, pour l’expérience de la goutte de poix.

À ce jour, personne n’a pu être témoin de la chute d’une goutte. L’expérience se trouve sous l’objectif d’une webcam, mais des problèmes techniques ont empêché l’enregistrement de la chute de la dernière goutte. Il resterait assez de poix dans l’entonnoir pour encore plus d’un siècle. La prochaine goutte est attendu pour 2013.

Illustrations © wikimedia

Close