BOTANIQUE

La Flore de l’Île Socotra

Socotra est une île du Yémen située en mer d’Arabie. Du fait du long isolement géologique, conjugué à la forte chaleur et sécheresse, on y trouve une spectaculaire flore endémique.

Socotra 07

Socotra se trouve à 250 kilomètres au large du cap Guardafui qui constitue l’extrémité Nord-Est de la corne de l’Afrique et à 350 kilomètres au sud-est des côtes du Yémen. Elle est la plus grande île de l’archipel de Socotra, elle mesure environ 140 kilomètres de longueur, une quarantaine de kilomètres de largeur pour une superficie de 3 579 km2.

L’île constitue une éco-région terrestre dans la classification du Fonds mondial pour la nature sous le nom de « brousses xériques de l’île de Socotra ». Elle appartient au biome des déserts et brousses xériques de l’écozone afrotropicale. En raison de sa biodiversité et de la présence de quelque 700 espèces uniques au monde, plus d’un tiers des 800 et quelques espèces de plantes de Socotra ne se trouvent nulle part ailleurs. Elle est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco.

Les botanistes rangent la flore de l’île parmi les dix flores îliennes les plus en danger dans le monde. La formation végétale la plus étonnante est située sur les escarpements au pied des montagnes, la végétation y est dominée par l’arbre concombre. Plus haut dans les montagnes, domine le dragonnier de Socotra ou arbre au sang du dragon, avec une forme de parapluie. Sa résine est utilisée comme colorant, le sang-dragon, depuis l’Antiquité. On y trouve également Dorstenia gigas, une Moraceae pachycaule.

Source : Wikipedia – Illustrations © Rod Waddington (1,8) – Nacho Benvenuty (9) – Gerry & Bonni (10,12)

Close