La Structure de Richat – Mauritanie

La structure de Richat ou dôme de Richat, surnommé « l’œil de l’Afrique » ou traditionnellement Guelb er Richât, est une structure géologique située dans le désert du Sahara en Mauritanie.

Longtemps considérée comme une « énigme scientifique », la structure mesure environ 50 km de diamètre et ne s’observe pleinement que depuis l’espace. Largement révélée en 1965 par une mission Gémini américaine, ce serait d’après les dernières interprétations scientifiques géologiques, le résultat d’un phénomène volcanique géant, vieux de 100 millions d’années (Crétacé), totalement effondré à la suite d’une longue érosion différentielle.

01-Richat-Structure -Japan-Space

Cette structure a été pour la première fois signalée dans les cartes au 1/200 000 de l’Institut géographique national français en 1963. Elle fut visitée par divers géologues dès les années 1950. Elle se situe dans le désert de Maur Adrar, aux confins du massif de l’Adrar et de l’erg de la Maqteir ou Majâbat Al Koubra. C’est la source d’un ancien cours d’eau appelé O. Saguiet el Hanura.

Le terrain en place situé au-dessus du dôme, composé de sédiments déformés par la poussée, a fini par s’effondrer totalement à la suite d’une longue et lente érosion après dissolution des couches calcaires. Les quartzites du paléozoïque, qui composaient les couches de la structure alternant avec le calcaire, ont mieux résisté à l’érosion et forment aujourd’hui les anneaux résiduels concentriques de la structure.

Illustrations © Japan Space (1) – Christophe Hormann (2) – ESA (3) – NASA (4,5) – J. Shannon (6)