SOCIETE

Liberator – Le Pistolet Imprimé en 3D

Le Liberator est une arme de poing en plastique imaginée par Cody Wilson, un étudiant américain. Presque intégralement imprimé en 3D, le pistolet fonctionnel est conçu pour tirer des munitions standard.

Le Liberator est une invention de Cody Rutledge Wilson, un jeune étudiant en droit américain de 25 ans, défenseur du crypto-anarchisme et fondateur et directeur de Defense Distributed. Il développe et publie des armes à feu open source, appelée Wiki Weapons, imprimable pour impression tridimensionnelle.

Le premier pistolet imprimé en 3D est inspiré par un modèle utilisé pendant la seconde guerre mondiale et portant le même nom, le FP-45 Liberator. L’engin est dévoilé en mai 2013 par l’association Defense Distributed, qui proposait déjà des pièces de fusil d’assaut et des chargeurs en plastique.

Liberator 01

Le Liberator est conçu pour des munitions standard de 9mm, mais pourrait tirer d’autres calibres simplement en changeant le canon. Il est constitué de 16 pièces, toutes modelisées en plastique avec une imprimante 3D Stratasys SST Dimension de 8 000 dollars, exepté un clou en acier qui fait office de percuteur.

Cody Wilson a installé une pièce en métal qui permet au pistolet d’être repéré dans un détecteur de métaux, mais elle est optionnelle et facile à retirer. Il a également décidé de diffuser les plans du Liberator en libre-service sur son site. Alors que l’Amérique tente de réguler le trafic d’armes, le pistolet en plastique pourrait causer de nombreux problèmes de sécurité. Il y a aussi des risques d’explosion de l’engin.

Illustrations © Cody Wilson / Defense Distributed

Close