SCULPTURE

Transformation – Erwin Wurm

L’autricien Erwin Wurm s’inscrit dans la transformation des objets banals en sculptures ayant une apparence absurde. Il libére les objets de leur contexte familier et leur donne un sens hors de commun.

Erwin Wurm est né en 1954 à Bruck an der Mur, en Autriche. Après avoir étudié l’histoire de l’art, les langues et la littérature, Wurm approfondit sa connaissance en théorie de l’art à l’école d’art appliqué de Vienne dans les années 1980. Ses études l’amènent à devenir professeur de sculpture aux Beaux-Arts de Paris.

S’inspirant des traditions de l’art conceptuel et de l’art minimal, les premiers travaux de Wurm sont une recherche sur la définition de la sculpture. Ils s’incrivent dans cette filiation et développent une réflexion autour de notions comme « le volume, les trois dimensions, le rapport à l’espace, l’enveloppe ».

En 1989 apparaissent ses premières œuvres, il expose des pullover fixés aux murs, de la poussière, sur des socles et dans des vitrines vides. Ces vitrines vides reflétaient les pullover inhabités et l’absence des objets reflétait celle des corps. En 1993 une modification décisive apparait dans son travail avec une nouvelle idée de remplissage de l’espace. Volume, poids, statique et forme étaient alors exposés de façon originale. Le mélange de ces éléments faisait apparaître le rapport du corps à l’intime.

Ses œuvres plus récentes interrogent la société de consommation mais aussi les apparences et la réalité qu’elles masquent, montrent des personnages difformes, des voitures ou des maisons boursouflées. La recherche plastique semble avoir laissé la place à la recherche métaphysique.

Illustrations © Erwin Wurm

Close