RECYCLE

Apparitions – Soasig Chamaillard

La plasticienne française Soasig Chamaillard récupère des statuettes anciennes en plâtre de la Vierge Marie. Après une restauration, elle réadapte son image avec le monde actuel en utilisant le détournement.

Soasig Chamaillard vit à Nantes, France. Par le jeu d’associations d’icônes, de transformations physiques, ou de combinaisons improbables, elle parle avant tout de la femme, de sa place et de son rôle dans cette société. Ces questionnements ont amené Soasig Chamaillard à travailler sur l’image sacrée de la Vierge Marie. Elle récupère les statuettes dans les brocantes et les restaure patiemment avant de réaliser un changement de style. Son exposition à la galerie Albane (Nantes 2011) avait avait déclenché les foudres des catholiques radicaux, ses oeuvres étant considérées comme un blasphème.

Sur son travail, Soasig Chamaillard précise : « Issue d’une société occidentale chrétienne, ma réfléxion est influencée par mon environnement. Par le jeu d’associations d’icônes, de transformations physiques, ou de combinaisons improbables, je parle avant tout de la femme, de sa place et de son rôle dans cette société. Ces questionnements m’ont amenés à travailler sur l’image sacrée de la Vierge Marie. Je travaille à partir de statues abîmées, provenant de brocantes ou de dons, que je restaure et transforme. Je ne cherche pas à choquer ceux qui croient. Je ne cherche qu’à toucher ceux qui voient. »

Illustrations © Soasig Chamaillard

Close