ANIMALSOCIETE

Alcool au Venin de Serpent – Asie

L’alcool de riz contenant du venin de serpent est un médicament de la medecine traditionnelle chinoise. Consommé notament en Chine et au Vietnam, le brevage donne de la vitalité et la santé aux patients.

Alcool Serpent

L’alcool de riz chinois au serpent est originaire du Vietnam et Chine de l’Ouest durant la dynastie des Zhou. Les praticiens de la medecine chinoise traditionnelle pensent que le brevage donne de la vitalité et la santé aux patients. Les serpents, de préférence venimeux, ne sont généralement pas conservés pour leur viande, mais pour leur venin dissous dans la liqueur. Ils sont conservés et macérerent dans la bouteille d’alcool de riz pour leur essence.

D’autres ingrédients sont parfois ajoutés dans le récipient et l’on peut y trouver d’autres petits serpents, scorpions, insectes et des herbes médicinales. Pendant la macération, certaines parties du serpent peuvent se détacher nettement et il est possible de manger certaines parties du serpent comme la vésicule biliaire, les yeux et des morceaux de l’estomac. Une boisson similaire fabriquée en Chine est faite avec un lézard venimeux plutôt qu’un serpent.

Dans le village de Zisiqiao, province de Zhejiang, 800 habitants vivent parmi 300 millions de serpents. L’économie entière de ce petit village repose sur le marché des serpents presque tous venimeux.

En 1985, Mr Yang commença à attraper et vendre quelques serpents. Il s’inquiéta par la suite sur le futur des serpents sauvages et leur possible disparition, c’est à ce moment là qu’il décida de faire des recherches et apprendre comment élever des serpents en captivité. Trois ans plus tard il fit fortune, entrainant dans son sillage de nombreux villageois qui émulèrent son succès.

On trouve beaucoup d’espèces dans ce village dont notamment des cobras, vipères et pythons, et certaines sont très chères. Le venin est récolté, puis les serpents sont tués et préparés selon la tradition. Le foie et la vésicule biliaire font partie des organes les plus demandés pour la médecine chinoise.

Illustrations © Dietetiquetuina

Close