EDIFICE

Kilamba – La Ville Chinoise en Angola

En Angola, la société d’état chinoise China International Trust and Investment Corporation (CITIC) a construit « Nova Cidade de Kilamba », une ville nouvelle pour 500.000 personnes.

Kilamba

Située à 30 km de la capitale angolaise Luanda, Nova Cidade de Kilamba est un complexe résidentiel de 750 immeubles de huit étages, une douzaine d’écoles, et plus de 100 magasins de vente au détail sur 12,355 hectares pour une population de 500.000 personnes. La construction de la ville nouvelle est estimé à 3,5 milliards de dollars, c’est le plus grand centre urbain jamais construit par la Chine en Angola, et un des plus grands projets jamais entreprit sur le continent africain.

L’Angola est la principale source de pétrole en Afrique pour la Chine, c’est donc un pays stratégique pour Pékin et Kilamba est la première phase de construction de plusieurs villes satellites en Angola par des entreprises chinoises. Le président angolais José Eduardo dos Santos a vanté le projet de Kilamba comme un exemple de sa politique sociale, dans un pays où le PIB par habitant est de 5144 $ selon la Banque mondiale et où les deux tiers des angolais gagnent moins de 2 dollars par jour.

Sur 2.800 appartements, seulement se sont vendus. Selon des publicités en ligne, le coût d’un petit appartement serait entre $ 120.000 et $ 200.000, et le prix d’un trois pièces à environ $ 250,000. Par ailleurs, il est extrêmement difficile d’obtenir un prêt en Angola.

L’organisation sociale de l’Angola explique que Kilamba a été financé pour rembourser la Chine avec du pétrole. Techniquement, la dette qu’avait l’Angola envers la Chine serait remboursée. Le résultat est effarant, Kilamba est un désastre économique et écologique de la mondialisation.

Close